Philippe Pouletty : « La France est le meilleur pays en Europe pour créer des start-up pour la biote - YouTube


Philippe Pouletty : « La France est le meilleur pays en Europe pour créer des start-up pour la biote - YouTube

Les nombreuses actions du médecin depuis son entrée dans son domaine d'expertise

Truffle Capital injecte en général des liquidités sur des projets à fort potentiel d'agrandissement portés par des passionnés ainsi que des scientifiques chevronnés. Le Dr Philippe Pouletty (Profil Philippe Pouletty, youtube.com) a ainsi eu l'occasion d'intervenir dans différentes avancées dans le secteur de la recherche à travers la société. Le chercheur se focalise principalement sur l'immunologie et bénéficie d’une popularité notable auprès de l’université de Stanford. Outre ses concrétisations au sein de cet établissement, le médecin détient une trentaine de brevets à son nom à l'échelle internationale. Se focalisant sur la biologie moléculaire, Philippe Pouletty a entre autres conçu une méthode innovante d’amplification de gènes. L'ancien interne a par ailleurs commencé sa carrière dans le paysage de la recherche scientifique au département Medical Microbiology de l’université de Stanford.

L’engagement du chercheur auprès de Truffle Capital

Les recherches financées par Truffle Capital se trouvent être choisies selon leur côté visionnaire. Le Dr Philippe Pouletty contribue entre autres à l'évaluation et à la sélection des brevets dignes d'intérêt. Porté par sa connaissance avancée du domaine, le médecin se charge de l'organisation et de l’accompagnement des nombreux travaux des PME de Truffle afférents aux sciences de la vie. Dans l’univers de la recherche, Philippe Pouletty se révèle essentiellement célèbre en tant qu'associé fondateur et administrateur de Truffle Capital SAS. Cette enseigne de gestion de fonds de capital-risque a vu le jour courant 2001. L'ancien interne a constitué l'entreprise Truffle Capital en partenariat avec des hommes d'affaires disposant de connaissances avancées de ce secteur, Henri Moulard et Bernard-Louis Roques. L'entreprise s'occupe d'un portefeuille avoisinant les 750 millions d’euros.

Projets soutenus via le portefeuille Truffle Capital

Via la startup Myopowers, Philippe Pouletty et les conseillers de Truffle Capital investissent dans des techniques tangibles en vue de soigner les personnes endurant des soucis d’incontinence urinaire d'effort sévère. Le fonds de placement Truffle Capital promeut les travaux sur les tumeurs du sein ainsi que de la thyroïde dès 2005 à travers la compagnie Théraclion. La société produit et met en vente de nouveaux dispositifs de traitement par ultrason. L'enseigne Neovacs se révèle cotée en bourse en 2010 étant donné son fort potentiel d'expansion. Cette société a été mise en place par Truffle Capital en 2003 afin de trouver des solutions contre les syndromes en rapport avec l'auto-immunité.

Au courant des gageures du secteur, Philippe Pouletty accompagne deux unités de recherches à fort potentiel d'évolution, Deinobiotics et Biokinesis. À travers ces sociétés, Truffle Capital donne l'occasion d'élaborer une nouvelle catégorie d'antibiotiques et de médicaments contre le cancer. Dans le but d'optimiser le développement de vaccins et d’immunostimulants, la compagnie Abivax a notamment fusionné avec les enseignes Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait parfois fusionner divers établissements de son fonds de capital-risque afin de renforcer la croissance de ses nombreux travaux de recherche. Le portefeuille de Truffle Capital comprend notamment l’enseigne Symetis constituée en 2004. La compagnie crée et distribue des valves aortiques transcatheter. Elle doit entrer en bourse en 2017. Établie en 2014, la société Diaccurate s’applique à élaborer un nouveau type de soins contre le SIDA. Cette enseigne spécialiste de la biotechnologie est née d'un partenariat entre l’Institut Pasteur et la société de placement tenue par Philippe Pouletty.

Philippe Pouletty se fait rapidement remarquer au sein de l’université de Stanford en raison de ses connaissances en biologie moléculaire. Au sein de cette institution universitaire, le jeune diplômé se présente comme un acteur de premier plan de l’équipe de chercheurs se concentrant sur ce domaine de 1986 à 1988. Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty a évolué au sein de nombreux hôpitaux de la métropole. Il approfondit foncièrement l'immunologie et l'hématologie. Outre son travail hospitalier, le jeune interne suit des cours sur l'immunologie ainsi que la virologie à l’Institut Pasteur de Paris. Il est major du grand cours d’immunologie générale à la fin de l'année universitaire 1984.